Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : conseils pratiques

Face aux dangers du minimalisme, notez ces quelques conseils pratiques ! 😉

Évitez tout prosélytisme ou « évangélisation » de vos nouvelles pensées.

Cela peut en fait être contre-productif et causer du tort à un grand nombre de personnes dont vous-même.

Au début de votre découverte, de votre voyage, vous êtes sans aucun doute joyeux et/ou dans l’euphorie de vouloir raconter, expliquer et partager le trésor que vous avez découvert. Et non pas qu’il ne faut pas le faire et cependant, à force de trop en parler, vous pouvez importuner ou lasser vos interlocuteurs. Vous pouvez, involontairement, les transporter dans un univers abyssale, qui leur est inconnu.

Alors, soyez équilibré, s’il vous plaît ! (Oui, c’est facile à écrire et à dire ! Lol !)

Voici quelques astuces que vous pouvez modifier et adapter.

Vous pouvez dire à vos proches. (Notez que l’intention est de les rassurer et non de leur cacher quoi que ce soit)

• « J’expérimente en ce moment une nouvelle méthode pour une meilleure organisation. Je sais que cela pourrait te paraître bizarre, mais c’est normal.
• « Je t’informe qu’en ce moment, je teste une nouvelle méthode pour gagner et économiser du temps et de l’argent ! Je sais que cela va te paraître bizarre, te voilà prévenu.  (Sourires)

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Dangers du minimalisme (la suite)

Le minimaliste peut s’avérer dangereux. Comprenez donc que :

Il est essentiel que vous soyez motivé et convaincu des choses suivantes :

• Le minimalisme est adapté à certains êtres et inadaptés à d’autres ;
• Il est fort probable que vos capacités, votre mentalité et votre aspiration soient différentes et que le minimalisme soit une voie inadaptée à vous, pour le moment. Et cela, il est indispensable de le comprendre ;
• Le minimalisme est une prise de conscience personnelle et une absence d’obligation ;
• Pour des êtres engagés dans une existence sociale riche et active, le minimalisme peut être inadapté à leurs attentes, à leurs habitudes, à leurs tendances, à leurs engagements et à leurs sollicitations ;
• Pour des êtres en importantes interactions sociales et engagés dans des liens (relations) d’amour romantique, de couple, de famille (enfants), il leur est demandé une grande prudence et sagesse. S’il vous plaît, éloignez-vous de pensées, d’actes et de paroles pouvant rendre vos proches malheureux. Soyez souple, sage et bienveillant.

Si vous êtes engagés dans une vie à forte interaction sociale, si vous êtes conscient de vos choix, il convient de procéder par étapes successives et adaptées à votre cas.

Éteindre subitement la télévision un soir et la ranger dans le placard en privant vos enfants de leurs dessins animés est stupide. N’est-ce pas ?

Jeter, vendre ou céder des objets soudainement causera beaucoup de souffrances à votre épouse ou époux, à votre compagne ou compagnon, si vous êtes en couple. Encore pire, vous allez provoquer de grandes difficultés à votre existence.

Un appartement richement équipé et tout d’un coup vidé, dépouillé, causera l’incompréhension et l’inquiétude de vos parents, de vos frères, de vos sœurs et de vos amis. Il serait prévenant pour eux qu’ils s’inquiètent de votre santé psychique ! Vous devez comprendre cela et vous mettre à leur place, le temps d’une ou de plusieurs réflexions.

Alors, s’il vous plaît, faites des choix d’adulte conscient et responsable.

N’allez pas faire n’importe quoi parce que vous avez lu ceci ou cela dans un bouquin. N’allez pas prendre telle ou telle décision parce que vous avez visionné une vidéo inspirante en ligne.

Vous allez me causer beaucoup de peine. Soyez-en rassuré.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Les dangers du minimalisme

Si nous avions évoqué des difficultés, sachez que le minimalisme pourrait représenter un réel danger pour ses adaptes !

DANGERS DU MINIMALISME

Maintenant que vous savez ce que c’est et ce qui n’est pas le minimalisme, vous devez être informé de ses dangers.

Et ceci dans le sens des souffrances qui peuvent apparaître.

Le minimalisme, à certains égards, n’est pas dangereux en lui-même.  C’est l’excès qui peut vous nuire. Cela est chose aisée que de développer et de cultiver une “vue faussée” de l’esprit.

Vos pensées nouvelles, vos actions nouvelles causent des réactions aux êtres qui sont proches de vous, à votre entourage.

A leurs yeux, vous pouvez sembler bizarre, étrange ou fou (folle).

Ces conséquences peuvent vous troubler.

Et il peut vous être dit, après expérimentation de la chose, que les affirmations de vos proches (que vous jugerez hâtivement hostiles à votre égard) concernant vos « changements » sont déstabilisantes.

Dans un premier temps, cela vous permet de douter, de vous interroger et de réfléchir.

Et c’est par ces doutes que vous penserez par vous-même.

Si ces remarques vous causent d’importantes souffrances, identifiez leur véritable cause.

Si cet état persiste, réduisez la quantité et la qualité des « changements ».
Et vous pouvez consulter un spécialiste médical pour en parler, si vous éprouvez un malaise insupportable et accablant.

Si vous observez un léger agacement, une déception et de la peine pour l’émetteur de ces remarques et que malgré ces assertions, vous ressentez une sérénité, un calme et un apaisement, alors vous pouvez écouter, comprendre et poursuivre dans ce chemin.

Il doit quand même vous être demandé de prendre garde.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : les quelques difficultés rencontrés

Loin d’être toujours une partie de plaisir, le minimalisme peut aussi conduire à quelques difficultés…

EN VRAC, LE BRIC-A-BRAC

Il a été constaté que certains d’entre nous considèrent le fait d’être minimaliste comme un poids lourd. D’autres sont frustrés de ne pas pouvoir être comme les autres et ne s’en rendent même pas compte.

Il existe des êtres malheureux dans cette idéologie illusoire que peut-être « le minimalisme », fabriqué par le mental et devenu au fur et à mesure leur prison dorée.

Dans certains cas, l’esprit est devenu réfractaire, figé, immobile au point de refuser le changement. Ces êtres-là sont dans une grande souffrance invisible, peu perceptible pour l’entourage et eux-mêmes.

Certains culpabilisent le fait d’acheter un objet et préfèrent galérer avec de vieux et défectueux objets, quitte à arriver au boulot en sueur, pour éviter de réparer ou d’acheter une voiture.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : quel est le but de la vie ?

Cette question vous a été posée dans le dernier extrait. Trouvons quelques éléments de réponse sur le véritable but de la vie et son lien avec le minimalisme dans les lignes suivantes !

Le but de la vie ?

Pour répondre à cette question, il est essentiel de comprendre ce qu’est la vie en comprenant ce qu’est la mort.

Oui, c’est un sujet malheureux et triste pour la majorité d’entre nous. Il est aussi angoissant, nous faisant ainsi ressentir la peur, la crainte, le désarroi, la solitude et pleins d’autres émotions négatives.

[Il est même possible que votre esprit vous pousse à vous demander “Mais c’est quoi le rapport avec le minimalisme ? On n’est pas en train de faire du hors sujet là ? Pfffffff]

Et pourtant, en voyant la mort telle qu’elle est, vous comprendrez ce qu’est la vie, car pour que la vie existe, la mort est nécessaire. Et pour qu’on puisse appeler cela « mort », un opposé doit exister et nous l’appelons « vie ».

Ce livre s’abstient de vous expliquer ce qu’est le but de la vie. Cependant, il émet pour vous le désir de vous épargner les souffrances et les difficultés, de comprendre leurs origines et les moyens d’y remédier.

Ces lignes permettent au vœu suivant de s’exprimer et de se réaliser ; puissiez-vous, comme le plus grand nombre de personnes, trouver le Bonheur.

SORTIR DE L’IGNORANCE AVEC LES CONNAISSANCES

Continuez d’apprendre.

Aussi nombreuses sont les connaissances, faites le vœu d’étudier un maximum, autant que cela soit possible.
C’est une des raisons pour lesquelles vous avez acheté ce livre.

Ni méthode, ni savoir, c’est une invitation à penser par soi-même, au présent en commençant comme si l’on ne savait absolument rien.

TÉMOIGNAGES 

Coller ici témoignages

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : à la recherche de l’équilibre

Le juste milieu était le sujet de nos préoccupations dans l’extrait précédent, conduisant à une idée d’équilibre entre les deux…

8 – Cet équilibre ?

Allons au-delà d’un mot, du mot « minimaliste », si vous le voulez bien, s’il vous plaît. Délestez-vous de vos aprioris et ouvrez votre esprit.

Allons au-delà du temps dit moderne et des technologies favorisant les effets de modes, impactant les pensées et les actions. Et soyons conscients que le monde évolue en continu. Les technologies du passé, du présent et du futur bougent de façon interdépendante et impermanente. Ce qui est d’usage maintenant le sera encore ou pas demain.

Allons au-delà de la pensée normative, stéréotypée, modelée par le marketing publicitaire et la Business Intelligence de notre environnement. Sortons de notre conditionnement et entrons dans une disponibilité différente. 

Allons au-delà des milliers de messages reçus par notre cerveau.

Allons au-delà de ces messages subliminaux, de ces bombardements publicitaires, de ces influencés émotionnels, de cette inception familiale…

Et arrêtons-nous quelques instants sur le but de la vie, tout simplement.

Quel est le but de la vie ?

C’est une interrogation que vous devez vous poser. C’est une investigation personnelle. Certains appellent cela une « introspection », pourquoi pas ? C’est à vous seul de regarder à l’intérieur de vous-même. Pendant trop longtemps, vous avez cherché ailleurs, chez les autres, avec les autres, envers l’autre. Il est maintenant l’heure de penser par vous-même et de solutionner vous-même vos difficultés, vos problèmes et vos souffrances.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : le juste milieu

Le minimalisme ne pousse certainement pas à l’extrême.. 👉 D’où la question suivante :

8 – La voie du juste milieu ?

Un esprit libre, dénué de toute frustration, de toute obligation, de toute aliénation, de toute contrainte, de toute pression, peut s’épanouir avec légèreté et acuité.

Nous avons vu, ensemble, que le fait de cultiver des extrêmes cause des conséquences bien malheureuses.

Aussi, pour avoir l’esprit calme, il est essentiel de s’éloigner des extrêmes, des tumultes et des agitations…

Si nous cultivons un état d’esprit équilibré, il est possible de rester éloigné des extrêmes.

Nous évoquons ici un ou deux extrêmes. Et cependant le nombre d’extrêmes est illimité. Ils ne seront pas abordés dans ce livre. Et toutefois, soyons-en conscients.

Nous pouvons nous poser la question suivante : « qu’est-ce qui se trouve entre les deux ? ». « Y-a-t-il un équilibre, un juste milieu entre les deux ?

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Penser et raisonner minimaliste

Comment pense et raisonne un minimaliste ? Cela consiste-t-il à calculer chaque détail ? 🤔 La réponse dans les lignes suivantes…

Dans la pratique, nous pensons trop ou nous pensons mal. Cela se constate dans notre façon singulière de penser. Nous anticipons, nous planifions un achat ou un non-achat.

Nous calculons ;

– des quantités à acheter, à ne pas acheter, à éliminer, à déduire, à peser…
– des valeurs à réduire, à ne pas dépasser, à économiser, à comparer…
– des distances à raccourcir (trajet), à rallonger (usure voiture), à mutualiser. Par exemple, certains vont calculer avec précision leurs déplacements physiques avant chaque sortie. D’autres vont, dans une même pièce, optimiser un déplacement efficient entre le salon et la cuisine. Aussi, ils vont souhaiter que leur déplacement dans la cuisine soit optimum, ils vont en profiter pour déposer des tasses, des mugs, allumer la marmite électrique, lancer un thé manuellement (la plupart ont éliminé depuis bien longtemps l’Expresso), etc. Une fois revenus au salon, ils vont faire un petit bilan mental pour savoir si leur déplacement a été bien réalisé.
– des durées ; ils vont calculer la rentabilité de leur robot aspirateur et vont diviser le prix d’achat sur un certain nombre de mois. Je vous explique. Imaginons qu’ils ont acheté le robot aspirateur à 600 euros. Ils vont se dire qu’ils passent 15 minutes chaque jour à passer le balai. Ils vont multiplier cela par 6 jours de la semaine (s’ils n’ont pas d’obsession pour la propreté, ils se reposeront le dimanche). Ce total de 1h20 par semaine est multiplié par 4 semaines mensuelles, soit un total de 3240 minutes mensuelles ou environ 6 heures de balai par mois. À ce stade, n’importe quel « normo-pensant » aurait mal à la tête. Ces 6 heures sont multipliées par 12 mois, soit un total de 72 heures.

Maintenant, ils vont considérer le prix d’une heure de ménage réalisée par une femme de ménage, soit environ 15€ de l’heure. Et attention… dans leur calcul rationnel, ils vont penser que 72 heures multipliées par 15€  totalisent près de 1080 euros, soit le coût que leur aurait coûté une femme de ménage. Ayant acheté 600 euros l’aspirateur robot, ils économisent près de 480 euros hors électricité, entretien de l’appareil et usure sachant que cette machine risque de fonctionner 2 à 5 ans.

Partant de ce calcul mental, le minimaliste qui pense ainsi est illusoirement satisfait. Précisons que tous les minimalistes ne raisonnent pas ainsi.

– intérêt différé correspond à un esprit systémique, non linéaire, non normatif.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

Être minimaliste

Avez-vous méditez à la dernière question ? 🤔 Voici un deuxième point que vous devrez aussi connaître pour être minimaliste !

Deuxièmement, il s’agit de maintenir cet art du minimalisme, cette façon d’exister – c’est-à-dire de s’efforcer « d’être minimaliste », s’imposer des choses et devenir esclaves de choses à faire.

Ainsi que vous commencez à comprendre, l’état d’esprit minimalisme semble au premier abord positif, et peut devenir un trouble obsessionnel compulsif quand il rend esclave et crée des problèmes dans votre entourage.

Très rapidement, vous vous posez pleins de questions.

Et très subitement, votre esprit va s’interroger sur beaucoup de choses, entraînant et s’entraînant dans une envolée de la pensée, s’éloignant progressivement d’une sérénité – si tant vous aviez connu cet état de tranquillité auparavant.

Si cet état d’esprit nous empêche de vivre une vie épanouie, équilibrée et saine…, si nous investissons beaucoup de temps et d’énergie dans sa mise en œuvre et que nous nous sentons agacés parce que les choses ne sont pas à leur place, nous sommes sur le chemin du trouble obsessionnel qui nécessite une aide professionnelle.

Les êtres installés dans cet état sont inconscients du fait que cette obsession est devenue un problème.
Lorsque cet effort d’être minimalisme sous toutes ses formes et toute idéologie sous-adjacent nous oblige à réfléchir longuement et à ressentir une certaine souffrance, alors là, nous devons réaliser que nous sommes sur une voie négative.

Et qu’est-ce que cela comprend ?

Pour être et rester minimaliste, nombreux d’entre nous consacrons inconsciemment ou consciemment ;
– une grande énergie ;
– une grande attention à faire, à ne pas faire ;
– à calculer, à compter, à déduire ;
– à induire, à prévoir, à anticiper ;
– à grandement réfléchir, à cogiter…. 
– à anticiper les cadeaux que nous allons recevoir pour réfléchir à comment les refuser ou s’en débarrasser.

✔️OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Publié par Laisser un commentaire

La pensée minimaliste

Dans la pratique, nous pensons trop ou nous pensons mal. Cela se constate dans notre façon singulière de penser. Nous anticipons, nous planifions un achat ou un non-achat.

Nous calculons ;
– des quantités à acheter, à ne pas acheter, à éliminer, à déduire, à peser…
– des valeurs à réduire, à ne pas dépasser, à économiser, à comparer…
– des distances à raccourcir (trajet), à rallonger (usure voiture), à mutualiser. Par exemple, certains vont calculer avec précision leurs déplacements physiques avant chaque sortie. D’autres vont, dans une même pièce, optimiser un déplacement efficient entre le salon et la cuisine. Aussi, ils vont souhaiter que leur déplacement dans la cuisine soit optimum, ils vont en profiter pour déposer des tasses, des mugs, allumer la marmite électrique, lancer un thé manuellement (la plupart ont éliminé depuis bien longtemps l’Expresso), etc. Une fois revenus au salon, ils vont faire un petit bilan mental pour savoir si leur déplacement a été bien réalisé.

Le sujet est complexe…

Voir les choses telles qu’elles sont nécéssite de penser moins, penser mieux ….

Aucun éffort ne doit être convoquer pour voir …

Car l’éffort néccesite de l’énergie

Et bien d’entre nous, n’avons pas ou peu de cette énergie. Ou nous ne savons pas l’utiliser (et ne pas l’utiliser)

Voir et comprendre le rôle de l’observateur et la chose observée 😉

Nous y reviendrons …

Nous y revenons dans le livre « Introduction au Minimalisme »

✔️ OUI, je veux acheter l’ebook 100% complet ! : cliquez-ici
🚚 OUI, je veux commander la version broché + livraison directement à mon domicile via Amazon : cliquez-ici
✔️ OUI, je veux la version livre Electronique (ebook) pour le lire tout de suite, via Amazon Kindle : cliquez-ici