Publié par Laisser un commentaire

Minimalisme : points communs entre les adeptes au sens large du terme

Les êtres minimalistes ont des points communs et des engagements communs. Voici ce qu’il en est au sens large de la simplicité.

Au sens large, voici les points communs des êtres qui s’engagent dans un processus de simplicité :

– communiquent mieux, écoutent et entendent mieux ;
– voient mieux les choses telles qu’elles sont ;
– adoptent un point de vue non dualiste ;
– comprennent le phénomène des causes et des conséquences et parviennent à le détecter dans l’existence quotidienne ;
– se connaissent mieux et connaissent mieux l’autre (l’autre c’est moi) ;
– se responsabilisent et cessent de rejeter les responsabilités sur autrui ;
– prennent conscience des causes directes et indirectes (les causes indirectes agissent sur l’environnement et créent les conditions rendant possibles les causes directes) ;
– prennent conscience de leur capacité d’influencer et d’interagir sur les pensées et les actes de soi-même et d’autrui (agissent ainsi sur les conséquences et les répercussions) ;
– comprennent mieux « la peur » ;
– deviennent plus tolérants ;
– manifestent plus d’amour au sens large ;
– s’intéressent aux valeurs spirituelles ;
– développent une sagesse relative ;
– intègrent une sagesse universelle plutôt qu’un dogme d’une seule religion.

✔️ OUI, je veux découvrir l’ebook 100% complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *